Ventilation domestique contrôlée

Introduction

De nos jours, nous passons environ 90 % de notre temps en intérieur, ce qui crée indubitablement de fortes exigences sur le climat intérieur. Le climat intérieur est particulièrement affecté par les odeurs, les substances nocives, le bruit et la température. Chaque bâtiment contient une certaine quantité de ventilation de base, même si elle est produite uniquement par l’air entrant par les fenêtres, les portes, les tuyaux et les murs. Ce type de ventilation, notamment dans les maisons plus anciennes, assure le renouvellement de l’air requis. La ventilation est également assurée par l’ouverture des fenêtres et des portes, peut-être même lorsqu’une ou plusieurs fenêtres sont ouvertes à un certain angle. Une forte pression du vent et une différence de température entre l’intérieur et l’extérieur accroît également le renouvellement de l’air. En revanche, un vent faible ou un écart de température minime réduit le taux de renouvellement de l’air requis. Cette ventilation non contrôlée représente une part conséquente des coûts de chauffage et entraîne le gaspillage d’une proportion considérable des ressources énergétiques non renouvelables.

Maison basse consommation

Outre le type de ventilation précédemment décrit, il existe un concept de maison basse consommation. Ce type d’habitation repose sur une conception qui empêche les pertes de chaleur grâce à l’utilisation d’une isolation thermique efficace. Cela signifie également que les maisons basse consommation sont plus écologiques. Mais même avec ce type de construction, un problème demeure : le taux de renouvellement de l’air n’est toujours pas compris entre 0,5 et1,0 comme requis. Pour atteindre le taux, il faut ouvrir les fenêtres, ce qui va à l’encontre de tout le concept de maison basse consommation, ou envisager l’installation d’un système de contrôle de la ventilation domestique avec récupération de chaleur.

Ventilation domestique contrôlée

La ventilation domestique contrôlée peut être utilisée à la fois dans les maisons basse consommation et dans les habitations plus anciennes. Dans les maisons basse consommation, le système de contrôle de la ventilation garantit le taux de renouvellement de l’air requis, même avec les portes et les fenêtres fermées. Lors de la rénovation des habitations anciennes, il est possible d’améliorer l’isolation thermique et d’installer de nouvelles fenêtres afin de contrôler la ventilation domestique et d’atteindre le taux de renouvellement de l’air requis. Ces types de bâtiments anciens sont souvent affectés par le bruit de la rue. Un système de ventilation serait donc également bénéfique dans ce cas.

Ventilation domestique contrôlée avec récupération de chaleur

Avec une ventilation reposant sur l’ouverture des fenêtres et une ventilation domestique contrôlée sans récupération de chaleur, l’énergie de l’air intérieur n’est pas utilisée. Toutefois, le besoin de chaleur de la ventilation représente une part considérable (40 à 50 %) du besoin de chaleur total. En revanche, la ventilation domestique contrôlée avec récupération de chaleur réutilise l’énergie de l’air extrait. De plus, la chaleur supplémentaire générée en interne par l’éclairage, les personnes et les appareils domestiques est également récupérée. Nos pompes à chaleur sur air extrait FIGHTER facilitent la récupération de chaleur et alimentent le système d’eau chaude domestique et même de chauffage avec l’énergie récupérée de l’air extrait. Non seulement la récupération d’énergie fournit une chaleur saine et confortable, mais elle permet également de réaliser d’importantes économies en termes d’énergie thermique et d’émissions de CO2.